Appelez-nous au : 06 88 97 64 36

La spiruline aliment à haute valeur valeur nutritionnelle

Publié le : 31/10/2016 18:25:48
Catégories : La Spiruline

La spiruline aliment à haute valeur valeur nutritionnelle

Spiruline aliment à haute valeur nutritionnelle

La spiruline 

Elle contient 60 à 65% de protéines. C'est le cadeau du fond des âges à l'avenir ! Elle existe depuis 3,5 milliards d'années et, lorsque les scientifiques l'ont découverte, ils l'ont surnommé ''l'aliment du futur" car elle produit à l'hectare vingt fois plus de protéines que le soja. Cette microalgue bleue se développe en eau saumâtre. 

C'est la championne toute catégorie en protéines, bêta carotène, acide gamma linoléique (GLA), fer, vitamine B12.

* Les protéines : Sont taux protéique est proprement extraordinaire, mais sur-tout, elle dispose, dans un rapport équilibré, de tous les acides aminés (essentiels et non essentiels). Même la lysine, manquante chez les céréales, et la méthionine, facteur limitant des légumineuses, sont ici largement représentées.

La spiruline garantie donc un apport de "protéines nobles".

C'est une des raisons pour lesquelles ce complément naturel est si efficace dans les repas végétariens et végétaliens. En conditions extrêmes, elle a prouvé son utilité. Ansi des expérimentations menées dans de nombreux hôpitaux et dispensaires à travers le monde, auprès de populations d'enfants et d'adultes souffrant de malnutrition sévère, ont montré son exceptionnelle valeur nutritive. On atribue, pour partie, cette efficacité à la similitude entre ses protéines et celles du lait de femme.

Entre outre, comme les autres algues, c'est une source de protéines qui ne génère pas d'acidité. De plus, ses acides aminés sont remarquablement faciles à assimiler car les cellules de la spiruline, commes les cellules humaines, sont entourées d'une membrane très fine. Ainsi, à peine ingérée, elle libère ses nutriments dans l'organisme. Soulignons enfin que son efficacité est favorisée, comme toujours dans la nature, par la présence de l'ensemble des principes actifs qui permettent une action synergique, Illustration de la maxime "le tout est plus fort que la somme des parties".

* Une ressource formidable, antioxydante : On sait aujourd'hui que les radicaux libres favorisent tous les phènomènes de vieillissement et que, hélas ! la vie moderne, elle, exacerbe les radicaux libres. Et voila que, pour lutter contre eux, la spiruline met à notre disposition tous les antioxydants connus sauf la vitamines C : vitamine A, E, B1, B5, B6, zinc, magnésium, cuivre, méthionine, germanium, sélénium, glutathion peroxydase (GPX), super oxydismutase (SOD).

* Les acides gras polyinsaturés : La spiruline contient de 6 à 10 % de lipides. A l'inverse des protéines animales constituées d'acides gras saturés, ici nous sommes en présence de polyinsaturés, notament des 50 % de  GLA. C'est acides gras essentiels sont indispensables aux systèmes nereux, cardiovasculaire et à la peau. Les si célébres huiles d'onagre et de bourrache culminent respectivement à 9 et 23 % de GLA quand la spiruline atteint 30 %.

* Antianémique : Son cocktail de vitamines conprend la B12 en quantité trois à six fois plus importante que dans son premier rival, le foie de veau cru. Cette vitamine est rare chez les végétaux. C'est pourquoi les algues sont si importantes pour les végétariens et les végétaliens.

* La Chlorophylle : C'est l'agent nettoyant le plus puissant connu de la nature et la spiruline en contient 5 à 30 %, plus que l'alfalia qui pourtant s'est construit une belle réputation en la matière.

* La phycocyanine : La La phycocyanine, colorant naturel, la phycocyanine est le plus important pigment contenu dans la spiruline.

Il s’agit plus précisément d’une protéine pigmentée complexe. Présente à hauteur de 10% à 15%, elle est à l’origine du nom que l’on donne communément à la spiruline : « algue bleue » du fait la couleur bleue de ce pigment, la phycocyanine est aujourd’hui le seul colorant bleu naturel autorisé en Europe.

Le rôle de la phycocianine sur la santé

C’est une véritable perle thérapeutique : le plus puissant antioxydant et anti‐radicalaire que l’on puisse trouver (20 fois plus puissant que la vitamine C, 16 fois plus puissant que la vitamine E).

De façon générale ce pigment renforce nos défenses naturelles. Même à très faibles doses, elle agit contre le stress oxydatif et donc les effets du vieillissement. Elle favorise la production de cellules souches, la production de globules blancs et rouges, d’anticorps, ainsi que de plaquettes : l’immunité est alors renforcée.

Des études récentes ont mise en valeur le fait que la phycocyanine avait une action bénéfique sur les paramètres sanguins (agrégation des plaquettes…). Il a été également montré qu’elle soigne la leucémie, et a une action protectrice contre les radiations.

Elle participe à la protection et détoxication du foie : elle encourage la synthèse des sels biliaires (qui améliorent la digestion des lipides).

Elle a aussi une action anti‐tumorale (effets inhibiteurs de la croissance de cellules cancéreuses), anti‐inflammatoire, anti‐allergique (particulièrement l’asthme).

Article de Christine Bourgoin complété par Spiruline Algahé

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)